Les consultations psychologiques pour les adultes à Annecy

Laurie Fortin   06 41 83 07 13

Pourquoi rencontrer un psychologue ?

Un certain nombre de raisons poussent à consulter un psychologue : mal-être, souffrance, questionnement existentiel, répétition d’échec, soutien à la parentalité etc.

 

Certaines personnes s’adressent à un psychologue lorsque qu’une souffrance perdure et ne devient plus supportable, d’autres lorsqu’elles vivent une période de transition, de rupture, de deuil, de choc.

 

"Faire le pas" de consulter peut être une étape plus ou moins longue et difficile à franchir, selon chacun. Trouver le « bon » professionnel, se sentir en confiance et parler de soi sont des préalables importants. Ce premier pas, de la demande, est déjà un bout de chemin parcouru.

Comment ça se passe ?

Je vous reçois lors d’une première consultation durant laquelle nous définirons votre demande et si je peux y répondre. Le cadre de travail (durée et rythme des séances, honoraires..) et ma façon de travailler seront abordés.

 

Les consultations sont centrées sur l’écoute de votre fonctionnement psychique, singulier et unique. Notre échange va vous aider à mobiliser vos ressources, dans le respect de vos valeurs. Je vous accompagne et vous soutiens dans la mise en mots de vos souffrances. La psychothérapie permettra de rétablir un état de bien être et provoquera un soulagement durable des tensions internes.

A quel rythme ?

Je propose un accompagnement sur-mesure, au cours duquel la thérapie s’adapte à chacun et prend différentes formes, en fonction de la situation et de la demande.

 

Il peut s’agir de psychothérapie de soutien, un accompagnement ponctuel est proposé, pour venir débloquer une situation de souffrance. Ce travail s’effectue à court ou moyen terme.

 

Il peut s’agir de psychothérapie intégratives et psychodynamiques, un accompagnement sur une durée plus soutenue est proposé, pour travailler en profondeur et dénouer un certain nombre de problématiques. Ce travail s’effectue à moyen ou long terme.

 

La fin de la thérapie est propre à chacun, en fonction des attentes et des besoins.